Compte rendu Conseil d’Ecole du mardi 5 novembre 2013 Ecole F. Dolto

Personnes Présentes : Mme Patrois (maire-adjoint), Mr Wauquier (DGA éducation), Mr Orsini (Responsable périscolaire) Mmes Arnoux, Berthelot, Bonvoisin, Bouvier, Déplace, Ferrando, Flaud, Javadi, Manfroy, Pfeiffer ; Mr Dutois (enseignants) Mmes Jolly-Martineau, Giraud, Priout, Costa, Durand, Foucaud ; Mrs Klein, Vincent (A.P.I.) Mmes Albiach, Marty (P.E.E.P.)
Rythmes scolaires Mme Arnoux présente l’emploi du temps retenu par le comité de pilotage que la mairie proposera au DASEN: Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h30- 11h30 / 13h30 – 15h45 Mercredi : 8h30 – 11h30 Mme Bouvier demande la position de chacun concernant le cadre de cette réforme.

Les premiers constats de la réforme semblent négatifs et inquiétants. De plus l’apparition lors de la réunion du comité de pilotage de la mairie d’un emploi du temps non proposé dans le processus de vote des parents et des enseignants est signalée. Mme Patrois dit qu’une nouvelle consultation des différents partenaires avait été envisagée mais non retenue par manque de temps et difficulté d’organisation. Mme Pfeiffer : 73 % des français ne sont pas favorables à cette réforme (Consultation Franceinter.fr de 04/11/13). Il y a un nouveau risque de chute des tests PISA d’évaluation des niveaux. Cette réforme n’améliore en rien les conditions de travail des élèves. Risque de grande fatigue des enfants car ce rythme n’est pas adapté. La société française (du travail) ne correspond pas à ces horaires. Les enfants supporteront plus d’heures en collectivité. De plus les coûts de la réforme sont importants et seront portés à terme par les contribuables. La position de la mairie : indispensable de continuer à travailler sur l’organisation du temps périscolaire. Pour les Maternelle : il n’y aura pas de changement à l’organisation après 15h45 (le système de garderie maternelle actuel sera maintenu). Pour les élémentaires : il s’agit d’engager un travail avec les enseignants pour voir s’ils sont d’accord pour continuer à prendre en charge les élèves soit pour les faire travailler le soir, soit pour d’autres activités périscolaires. Puis de compléter par la mise en place d’activités périscolaires par des associations de la ville. Une première réunion aura lieu prochainement avec d’abord les représentants des enseignants puis avec les présidents des associations de parents d’élèves. Le figaro.fr du 06/11/13 et d’autres informations presse précisent que : -des propositions de loi visant à laisser la liberté de choix aux maires sur l’application de cette réforme, ont été déposées ;- des ajustements sont en cours de réflexion : Mr Peillon souhaite modifier les modalités d’une réforme inadaptée aux maternelles. Certains chrono-biologistes et médecins pensent que la pose du mercredi est indispensable pour les petits. Mr Peillon n’est pas fermé à cette nécessité de non scolarisation des petits le mercredi. Ces points n’ont pas été abordés avec autant de détail pendant le conseil d’école mais ne vont pas à l’encontre des discussions (Ces détails sont les références sur lesquelles Mme Pfeiffer a basé son intervention). Le Comité national des rythmes scolaires dont fait partie Valérie Marty de la PEEP doit se prononcer en décembre 2013. Lors de celui-ci la PEEP va demander le reporter de la mise en place d’une année, vue l’expérience actuelle négative des villes passées aux 4 jours et demi. « Pour l’instant, on a l’impression de partir vers l’inconnu. » Motion votée à l’unanimité : « demande de report de l’application des rythmes scolaire d’une année pour avoir le temps de travailler sur une meilleure organisation ». Une nouvelle association dans l’école intervient les lundis de 16h30 à 18h (activité de 17h à 18h) depuis le retour des vacances de la Toussaint: CAPOIERA (art martial brésilien) géré par un professeur. Les CE1 et CE2 sont concernés : 12 places, 9 inscrits. Les associations de parents d’élèves demandent à être informés sur la mise en place d’activités extra-scolaires au sein de l’école. Des problèmes de sécurité sont inhérents à ces activités. En cas de retard du professeur ou en cas d’absence du professeur et d’absence de remplacement : les élèves peuvent se retrouver seuls un moment en attendant le relai de la directrice de l’école. Ces problèmes vont se multiplier avec la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. La question de la qualité morale de l’animateur reste un souci pour les parents d’élèves.

¨ Présentation du projet de l’accueil périscolaire, pour l’année scolaire 2013-2014 Responsable : Jérémy Orsini vient de Jules Ferry ;école avec beaucoup de classes élémentaires (16 classes). 1 fois par mois, il fait le point avec la directrice de l’école. Il fait le point régulièrement avec les animateurs Les enfants : peuvent aller voir Jérémy en cas de problème avec un enfant ou un animateur. Il y a toujours 1 animateur dans le préau quand il y a des enfants. 3 nouveaux animateurs sont arrivés à l’école Françoise Dolto à la rentrée.
Matin 20 enfants le matin : 15 élémentaires et 5 maternelles encadrés par 3 animateurs. La majorité à partir de 8h. 5 enfants à 7h30. Ce temps s’organise de façon ludique autour de jeux de construction, jeux de cartes, dessin, temps lecture,…
Midi 75 maternelles. 2 animateurs référents par classe Les PS et MS sont pris en charge en classe, ils descendent les premiers au réfectoire après être passés aux toilettes Les GS attendent dans la salle de l’accueil de loisir puis descendent au réfectoire 15 minutes plus tard. Les PS remontent et vont dans le dortoir avec deux animateurs MS et GS vont dans la salle du haut avec les animateurs restants (atelier dessin, conte animé, jeux de construction, jeux collectifs en extérieur). 175 enfants en élémentaire. 1 animateur référent par classe, 25 enfants en moyenne par animateur. 8 animateurs au total. 11h30 : les enfants sont récupérés à la porte de la classe. Puis ils vont déjeuner avec des heures de passages différentes. Cela leur laisse pour certains du temps pour jouer avant de descendre. Heures de descente : 11h30, 11h40, 12h, 12h10, 12h20, 12h30. Appel puis point de ralliement avec l’animateur avant de descendre. Moins d’embouteillage, moins de bruit, plus de temps de récréation. Les enfants de classes différentes peuvent déjeuner ensemble en demandant aux animateurs Objectifs : Développer l’autonomie des enfants Amener l’enfant à vivre avec les autres Amener l’enfant à se responsabiliser Amener l’enfant à se nourrir pour connaître ses propres besoins Respect des règles d’hygiènes. Tri des déchets en 3 catégories : – Restes alimentaires et serviettes en papier – Autres emballages (gobelet, sucre, Yaourt, beurre) – Pain A la fin du service, le poids est relevé puis retranscrit dans un tableau affiché pouvant être lu par les enfants. Déchets : le record est de 51 kg jetés mardi 5 novembre 2013 (poids des clémentines important ce jour-là ?). Moins de gaspillage de pain (2 morceaux par plateau au max, le droit de se resservir si besoin). Thèmes et activités proposés. Nov : Communication Déc-jan : Imaginaire Fév-mars : Arts Avril-mai : Sport Juin : Jeux Oct-juil : Tri sélectif
Soir 45 maternelles avec 6 animateurs, soit 2 référents par classe. Sur un panneau sont affichées les indications du lieu où l’enfant est en activité. 17h : rassemblement collectif (spectacle de marionnettes de temps en temps) puis activités (jeux collectifs, jeux de construction, parcours sportifs, récit, conte, modelage …) PS : les enfants collent un smiley pour montrer leur humeur à leur arrivée le matin, et au moment du goûter le soir. En moyenne 3 enfants restent jusqu’à 18h45.
Equipe d’animation : Possibilité de collaboration avec les animateurs pour des animations tels que le carnaval, la chandeleur…

Point sur l’état des sanitaires En ce moment des problèmes dans les WC. Plusieurs urinoirs hors service (remontée d’eau, l’évacuation se fait mal). Une solution est à l’étude. Les enfants se retiennent pour certains d’aller aux toilettes à cause de l’odeur (remontée d’odeurs depuis la construction de l’école) et à cause du nombre de toilettes fermées (1 box pour les garçons, 3 box pour les filles). Les toilettes sont nettoyées trois fois par jour. Mme Arnoux va demander à la mairie d’étudier des travaux pour augmenter le nombre de toilettes fermés. Pendant le temps scolaire et dans le cas d’urgence les enfants de maternelle et d’élémentaire vont aux toilettes par deux. Pour les enfants de la maternelle, pendant la récréation, il y a toujours une ATSEM aux toilettes ; pendant la sieste : une ATSEM accompagne toujours un enfant aux toilettes en cas d’urgence car deux ATSEM sont au dortoir. Point Informatique : De gros problèmes avec internet depuis le mois d’octobre. Le service informatique de la mairie est en cours d’étude pour rétablir la connexion internet. Le système de filtrage OLFEO pose des problèmes de connexion (conflit avec le matériel ?). Une demande est envoyée au service enseignement (M. Thirouard) très régulièrement pour une remise en route. Ceci a entraîné du retard dans les programmes (B2i) Les associations vont écrire un mail à la mairie. Exercice PPMS Scénario Mercredi : vigilance orange une tempête est annoncée. Jeudi matin passage en vigilance rouge, le DASEN déclenche le PPMS (plan pour la mise en sûreté). Confinement simple : les enfants ne sortent pas, les rideaux intérieurs sont fermés. Le début et la fin de la tempête sont annoncés par mail. En cas de confinement total : annonce par la sirène des pompiers. Point sur les classes transplantées 2 classes partent à ASHFORD en Grande Bretagne du 3 au 7 février. Un étalement est possible pour les paiements. Une réunion aura lieu dans la semaine du 25 au 29 novembre. Les parents peuvent refuser le départ de leur enfant. Dans ce cas l’enfant est accueilli dans 1 autre classe (pas forcement du même niveau). En cas de difficultés financières : différents partenaires financiers peuvent aider PEP (Pupilles de l’enseignement public), Mairie, coopérative de l’école. Les problèmes financiers ne doivent pas être un motif empêchant un enfant de partir.
¨Spectacle de fin d’année. Date du spectacle chorale-danse organisé par les enseignantes Samedi 14 juin 2014 : toutes les classes sur la matinée. Les parents seront invités à repartir après la représentation de leurs enfants et le buffet pour permettre aux classes suivantes de faire leur représentation (cela pour des raisons de sécurité lié au nombre maximal de personnes présentes sur la structure). Installation éventuelle de « plinths » (caisses en bois) pour que tous les enfants soient vus. Dates et organisations des différents événements au sein de l’école Carnaval : mardi 4 mars 2014 (jour du mardi gras) – déguisement le soir vers 15h. Déguisement mis dans un sac le matin. Buffet avec des crêpes de 16h30 à 19h. Troc du livre : vendredi 4 avril 2014 Fête de fin d’année : samedi 21 juin 2014 Thème envisagé : le Brésil. Les enseignantes sont d’accord pour participer à la décoration de l’école pour cette fête (dans le cadre de travaux d’art plastique). La coopérative prendrait en charge les dépenses et encaisserait les recettes. Un groupe constitué d’enseignants (Mme Bouvier et Mme Pfeiffer sont d’accord), de la PEEP, de l’API et de parents hors association pourra se réunir à Françoise Dolto à des dates que nous communiquerons aux parents (des vendredis à 18h30).
Où en est-on pour le devis des travaux nécessaires dans le cas d’ouverture d’une classe supplémentaire l’année prochaine si les effectifs de nouveaux élèves sont aussi importants que cette année et sous réserve de la décision d’ouverture de l’Inspection Académique ? Une quinzaine d’enfants du secteur Dolto ont été répartis cette année dans d’autres écoles maternelles. Pour être prêt, dans le cas où l’Inspection Académique au vu des effectifs propose une ouverture de classe, une demande de budgétisation des coûts a été faite. Une étude de la mairie a été effectuée en 2010 sur les effectifs avec une projection jusqu’en 2020 : cette étude prend en compte les taux de natalité, les programmes immobiliers futurs etc. Elle constate qu’à Françoise Dolto, il y aura une stabilisation des effectifs voir une légère baisse. Malgré tout, des travaux vont être budgétés : décloisonnement de la salle d’allemand et de la salle de repos du centre de loisir. Ces travaux vont être proposés au budget de la mairie en janvier 2014. Il reste que l’augmentation des effectifs pourra à terme poser des problèmes de circulation dans les couloirs et dans les cours de récréation (en particulier maternelle)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s