Paul Bert B – Compte-rendu du 3ème Conseil d’Ecole du 4/06/2015

RAPPEL DE L’ORDRE DU JOUR
1. Point d’étape sur les rythmes scolaires

2. Fonctionnement de l’école :
–    Carte scolaire
–    Travaux 2015

3. Le projet d’école

  • Retour sur les projets
  • Conseil d’école
  • Soirée porte ouverte du 19/06
  • Relations école/famille

Mr BOZEC précise qu’un pot est prévu en fin de séance.

1. POINT SUR LES RYTHMES SCOLAIRES

Objectif : faire un bilan d’étape après 1 an de fonctionnement et évoquer les perspectives pour l’an prochain. L’ensemble des partenaires : équipe périscolaire, représentants des parents d’élèves et enseignants sont invités à s’exprimer à tour de rôle.

Le Périscolaire : intervention de Boris DULAC et Ryad SFAXI

Concernant les modules d’activités proposés :

  • Une évaluation a été réalisée auprès des enfants et par les responsables du périscolaire puis transmise aux services de la municipalité : elle fait apparaître des carences dans les techniques d’animation  pour certains modules,  des actions de tutorat ont donc été mises en place en mai auprès des animateurs. Les avis des enfants ont été aussi pris en compte pour proposer des modules à la rentrée. Une sensibilisation des familles aura lieu en juin (courrier aux familles à venir) et comprendra des explications sur les procédures d’inscription aux modules et les étapes pour respecter choix enfants et familles.

  Nouveautés envisagées :

  • Une sortie possible à 16 h 30 avec un  temps de garderie de 15h45 à 16h30 sans impact sur les modules
  • Des modules proposés par semestre soit 2 X 15 ou 16 séances par période pour les enfants qui vont deux jours par semaine aux modules
  • Une clarification des modules avec des libellés plus précis
  • Des CE2 qui seront sur le temps périscolaire avec les CM1 et CM2 ce qui permettra d’avoir des plus petits groupes sur le cycle 2.

Questions des parents  / réponses :

L’avis des enfants a été sollicité, comment ?

  • Sur Paul Bert B tous les enfants présents sur la base de questionnaires papier. Pas de quantification des retours. Bases d’analyse, mais pas de statistiques

Modules par semestre : quand les choix seront-ils à déterminer ?

En début d’année sur une durée de 15 jours avant le démarrage des activités.

  • Il y a aura 15 jours à la rentrée pour régler les changement pour s’adapter aux différents planning, puis une semaine entre les deux périodes ( sans modules), soit fin janvier, pour changer de modules et remettre à jour ses choix si besoin.

Garderie jusqu’à 16h30 : quelle organisation ? Y aura-t-il des goûters ?

Pas de goûter pour les enfants qui sortent à 16h30.

  • Séparation envisagée dans des espaces distincts entre les enfants qui iront à la garderie jusqu’à 16h30 et ceux qui vont aux modules ou études.
  • Les parents soulignent que cela peut poser problème compte tenu du manque de locaux sur le groupe scolaire disponible notamment l’hiver.
  • Une organisation différente pour la prise de gouter est mise en place en fonction des modules
  • A noter que le nombre d’animateurs sera différent (selon la taille du groupe…)

Quel sera le contenu des modules ?

  • Réflexion pas très avancée à ce stade, a priori pas de grands changements, les interventions des services culturels au sein des modules est maintenue (danse, médiathèque, ..), des activités de cycle 2 seront proposées aux cycles 3, une meilleure égalité de la répartition des modules entre les écoles.

Pourquoi une sortie à 16h30 ?

  • Cela correspond à une demande des parents (surtout maternelle) qui trouvent que le temps de collectivité est trop long pour de petits enfants. Cette sortie à 16h30 permet aussi à ceux qui le peuvent de commencer les activités extrascolaires plus tôt.

Demande de précisions / retour sur les augmentations tarifaire s? (ex : la garderie du mercredi matin qui devient payante à la rentrée  alors qu’elle est gratuite cette année)

  • La réforme a un coût et impacte le budget de la ville. La garderie du mercredi matin sera payante (car non conventionnée) au tarif unitaire de plus de 3,61 € de l’heure (pas de forfait ou de prise en compte du compte familial).
  • Augmentation de 6% pour les tarifs des forfaits d’accueil périscolaire du soir. Quelque soit l’heure de sortie, le prix payé sera le même (base quotient familial)

L’équipe des animateurs actuels sera-t-elle maintenue ?

  • Elle sera renforcée pour améliorer la qualité des animations et repartir au mieux les compétences et les agents permanents au sein des différentes écoles. Les équipes sont déjà constituées, l’organisation est connue depuis Pâques y compris les vacataires. Jusqu’à présent, hors direction, il n’y avait que des animateurs vacataires sur Paul Bert B. Des contractualisations de vacataires ont été demandées.

Les activités auront-elle lieux les mêmes jours (vs études) que cette année?

  • CP, CE1 : Etudes les lundis et jeudis, modules les mardis et vendredi
  • CE2, CM1, CM2 : Etudes les mardis et vendredis, modules les jeudis et lundi

Pour clore le sujet modules, le responsable du périscolaire précise que  comme annoncé au second  conseil d’école, chaque élève participant au module Petit Reporter recevra un exemplaire du journal.

Mr BOZEC : quel ressenti des parents d’élèves ? (en complément du copil).

  • Besoin de faire rencontrer les responsables du périscolaires et les parents d’élèves via des réunions d’information, de présentation des activités, surtout pour les « nouveaux » CP ; une réunion le 16 juin est prévue par M. Bozec pour les parents des futurs Il est demandé que le responsable du périscolaire soit présent.
  • Amélioration des retours des parents avec l’arrivée des beaux jours et la garderie qui se fait dehors avec du matériel à disposition des enfants pour jouer (ballon, corde à sauter …)
  • Les parents regrettent le manque de visibilité sur les activités en module : une semaine retours prévue l’année prochaine en fin d’année.

 Un changement des horaires scolaires est-il prévu ?

  • L’inspecteur a décidé de ne pas modifier les horaires l’année prochaine (besoin de plus de recul). La réflexion reste ouverte. Certains parents demandent des matinées plus longues correspondant mieux aux besoins de l’élémentaire. Tous conviennent que l’organisation du temps difficile, notamment pour harmoniser les horaires de l’élémentaire et maternelle. Rappel des plages de concentration des élèves.

Bilan des enseignants sur les temps d’apprentissage, d’écoute des enfants

  • Retour des enseignants plutôt positifs à ce stade dans l’ensemble mais manque de recul pour mesurer totalement les impacts de la réforme.
  • Selon le niveau enseigné, les avis sont mitigés sur les impacts d’un après-midi plus court. Globalement les enseignants de CP et CE1 constatent que l’après-midi les enfants sont plus concentrés et que la matinée supplémentaire du mercredi matin est un plus pour aborder les apprentissages les plus complexes. Pour M. JAMIN, enseignant en CM2, les enfants sont au contraire très excités, pas forcément plus fatigués, il a l’impression de faire du « gavage » notamment pour les sciences, matière décloisonnée pour les 3 CM2 qui ont des séances les après-midi d’une heure, ce qui laisse peu de place aux échanges et questions.

2. FONCTIONNEMENT DE L’ECOLE

Point sur la carte scolaire : effectifs prévisionnels 2015-2016

  • 68 CP
  • 72 CE1
  • 82 CE2
  • 77 CM1
  • 65 CM2

Structure de l’école

Mr BOZEC annonce qu’il y aura la fermeture d’une classe à la rentrée compte tenu d’une baisse des effectifs :  effet de l’ouverture de 2 CP à Pierre-Joigneaux à la rentrée et du souhait de ne pas fermer de classe à Paul Bert A (école a déjà 14 classes) afin de conserver la décharge de son directeur (une vingtaine de  CP affectés par la carte scolaire à Paul Bert B ont été basculés sur Paul Bert A).

La structure de l’école a été établie le jour du Conseil : il y a aura 14 classes + une classe UPEAA soit 3 classes par niveau à l’exception des CP et des CM2 qui sont à 2,5 classes

Le choix de faire une classe double niveau sur le CP/CM2 a été  fait compte tenu de la structure des effectifs déséquilibrée selon les niveaux et sur la base du retour d’expérience positif d’une enseignante de l’école Paul Bert A qui a eu ce double niveau cette année. Mme HAMAIDE actuellement enseignante en CM2 s’est portée volontaire pour l’assurer. L’enseignante de Paul Bert A s’est proposée de l’aider pour démarrer. L’effectif de cette classe sera allégé (21 enfants), les autres CP seront à 28

Le choix des élèves de CP qui seront dans la classe double niveau sera fait par les enseignants en lien avec les collègues de maternelle.

Mouvements dans l’équipe enseignante

  • Mme DUMAS, actuellement en CM2, prend un CE2
  • Mme MORVAN, actuellement en CM1, nommée à l’année, quitte l’école
  • Mme COLSON, enseignante en CM1, prend sa retraite de l’Education Nationale
  • TARLIER, à mi-temps sur un CE2, quitte l’école
  • Mme LETELLIER, à mi-temps sur un CE2, quitte l’école
  • Retour de Mme JACOB de son congé maternité en CE2 à mi-temps, par conséquent M. CABANEL, repart pour un poste de brigade (remplacement long)
  • RAT, passe du CP au CM1
  • JAMIN, enseignant en CM2 a fait une demande de changement d’école
  • Mme SUPIZET, enseignante en CE1, a fait une demande de passage à 80 %
  • Mme CHALOPIN, enseignante en CE1, prend un CM1

Face à ces différents départs, de nouveaux enseignants sont attendus dont deux  pour assurer les compléments mi-temps de Mme GARNIER et Mme JACOB.

Point sur les travaux

Des travaux sont prévus cet été, mais ne seront pas très visibles du fait de leur nature (portes coupe-feu/entretiens, peintures (diagnostics en cours)

Questions/réponses

Quelles actions sont prévues concernant l’harmonisation entre les deux écoles : éclairage de la cour de Paul Bert A ? Question du décloisonnement entre les écoles ?

  • La Mairie n’a pas prévu ces travaux pour cette année. Les parents regrettent cette décision car elle ne permet pas de faire la garderie en hiver à l’extérieur et oblige le confinement des enfants dans des locaux même si le temps est clément puisqu’il a été décidé que le fonctionnement du périscolaire soit harmonisé pour les deux écoles. Les parents ne comprennent pas ce manque d’autonomie pour Paul Bert B de pouvoir assurer la garderie dehors

Rénovation de l’école Paul Bert, quel est le projet ? Quelles conditions, modalités ?

  • Rien n’est encore défini à ce jour.
  • Un groupe de travail se tiendra bientôt : retours à prévoir en conseil d’école. A noter que les représentants des parents d’élèves ne sont conviés à participer à ce groupe de travail

3. POINT SUR LE PROJET D’ECOLE

  1. Retour sur les projets culturels /classe découvertes financés en partie par la municipalité

Classe de découverte de 2 CM2 (Classe de M.JAMIN et de Mme HAMAIDE)

  • Classe transplantée près des plages du débarquement à Blainville-sur-Mer en avril, en lien avec le programme d’histoire de CM2 qui aborde la 2nde guerre mondiale.
  • Satisfaction totale de deux enseignants : conditions de logement, équipe d’animation, visites de qualité, bon séjour, ensoleillé.
  • Le ressenti des enfants avant et après le voyage a changé : intérêt réel des enfants concentrés lors des visites et respectueux. Ils ont su faire la part des choses et étaient impliqués.
  • Dans la continuité du projet, ces deux classes ont été choisies par l’inspecteur de circonscription pour assister à la cérémonie de l’Appel du 18 juin, sur le Mont-Valérien à Suresnes, en présence du Président de la République

Projet Chant /théâtre : « Si on jouait le jazz » : Classe de Mme MAURY (CE2B), de Mme COLSON (CM1C) et de Mme DUMAS (CM2C)

  • La représentation a eu lieu le mardi 12 mai à la salle Jean Renoir en présence des parents, des enseignants de l’école et de Mr REVILLON et de Mme COLOMBEL.
  • Les 3 enseignantes ont travaillé de concert avec les enfants pour écrire des textes autour de l’histoire du jazz, travailler la narration, les costumes. Seul regret le temps a été court à partir du moment où le projet a été accepté et la date du spectacle (la première a été la générale). Assez vite les enseignantes ont été aidées par des intervenantes : prof de théâtre et de chant pour construire cette fable théâtrale chantée. Le thème très riche a permis d’aborder beaucoup de sujets  en classe (esclavage, ségrégation raciale, racisme, ..) et a permis d’éveiller les consciences. Dès le début, les parents d’élèves ont été conviés à participer au projet en suivant les cours de chants dispensés par Claire SINGUERLE, le samedi midi.  Une dizaine de parents étaient volontaires et ont chanté sur scène avec les enfants. Les représentants de l’API présents au Conseil qui étaient parmi les parents chanteurs ont salué cette belle initiative des enseignants de vouloir  faire partager le projet aux parents et ont invité à ce que ce type de projet soit renouvelé.
  • Pour financer les musiciens qui accompagnaient la chorale sur scène, des ventes de gâteaux ont eu lieu. Les enseignantes remercient les parents pour leur contribution.
  • A noter que ce projet a été financé en partenariat avec la ville qui met à disposition une somme de 30 k € pour l’ensemble des  écoles de la commune (budget reconduit sur l’année prochaine). Des nouveaux thèmes seront proposés à la rentrée par la commune et les enseignants seront invités à proposer leur projet.
  1. Point sur le Conseil école/collège
  • C’est la Loi de refondation de l’école de 2013 qui impose ce conseil. L’idée est de mobiliser 3 fois par an les enseignants de Cm1/Cm2 avec les enseignants du  collège de secteur (Mermoz pour Paul Bert B) et de monter des projets pédagogiques inter-degrés.
  • C’est une grosse déception depuis le début du point de vue de l’équipe éducative de Paul Bert B. Normalement il y a une parité entre les 2 degrés. Or ce n’est pas le cas, peu d’enseignants du collège sont présents ou quand ils sont là ce ne sont pas les mêmes ou des enseignants de 4eme ou 3eme peu concernés. Un problème de volonté d’impulser les actions est ressenti. Beaucoup d’improvisation lors de ces séances alors que le sujet a été travaillé en amont en primaire (ex : travail fait en sciences). Globalement les réunions sont  difficiles entre collègues. Pourtant M. BOZEC fait remarquer que les projets d’actions et le bilan doivent être présentés en Conseil d’Administration du collège.
  • A noter que les conseils Ecole/collège entre le collège Camus et Paul Bert A se passent mieux
  1. Point soirée portes ouvertes du 19 juin 2015
  • Le planning (horaires et programme) sera communiqué aux parents
  • Les parents signalent qu’il y a la kermesse Paul Bert Maternelle le même jour. Les amplitudes horaires n’étant pas les mêmes, les parents devraient pouvoir s’organiser.
  • A cette occasion l’API précise qu’elle organise comme chaque année le troc du livre de 13h30 à 16h30 le jour des portes ouvertes.
  1. Point relation école / famille

 Ce sujet rentre dans la continuité des initiatives autour des valeurs de la république et fait suite aux assises municipales puis départementales organisées en mai par l’éducation nationale avec les différents partenaires de l’école.

  • Ressenti global des enseignants qui pensent que les parents « s’immiscent trop » ou « pas assez » et les parents qui se sentent « jugés ». Comment faire pour que les choses aillent mieux ?

Trois leviers possibles ont été identifiés 

1°) Rendre effectif les droits d’information et à l’expression

2°) Construire de nouvelles modalités de coopération pour une école plus accueillante

3°) Développer des actions d’accompagnement à la parentalité dans le cadre du projet d’école.

Plusieurs idées évoquées en séance

Une communication à renforcer, notamment sur les projets, ou autres initiatives de l’école (ex : mise en place des délégués de classe, enfants formés à la médiation, …), quid concept de parents délégué par classe ? Plus de journées portes ouvertes ?  Mieux préciser les rôles.

  • Autre piste : organiser plus d’événement conviviaux ou orientés sur les résultats des enfants (ex : remise des livrets scolaires).
  • Au niveau de l’information : besoin de préciser ce que l’école attend des parents d’élèves (ex : compréhension des méthodes utilisées par les professeurs).
  • Développer des actions d’accompagnement à la parentalité en lien avec une association
  • Un enseignant soulève le problème d’implication notoire de certains parents : absence de messages des parents aux enfants (courriers ou message sur le blog) pendant les classes découvertes

Fin de séance

Publicités